IRIS s'inquiète des visées de Microsoft en France

Pour recevoir régulièrement des informations de l'association :
abonnez-vous par courrier électronique

- Pétition contre Microsoft -
Signez la lettre ouverte à tous les
  amis de Bill, et néanmoins représentants du peuple français
http://www.iris.sgdg.org/microsoft/letouv.html

Lettre ouverte à tous les amis de Bill, et néanmoins représentants du peuple français
(on the subservience of the French government towards the monopolistic aims of Microsoft)

Contact si vous avez d'autres pointeurs
sur le sujet, à diffuser :
Aymeric Poulain Maubant


 

[ pourquoi un tel combat ? | manoeuvres de Microsoft en France | la presse en parle ]
[ des entreprises contre Microsoft | campagnes et mobilisation | quelle alternative ? ]
[ Microsoft et l'enseignement supérieur | Microsoft et BSA, main dans la main ? ]

 Y-a-t'il de bonnes raisons de mener un tel combat ?

Piège dans le cyberespace (par Roberto Di Cosmo, Maître de Conférences, Ph.D., Département de Mathématiques et d'Informatique (DMI) de l'École Normale Supérieure (ENS)de Paris)

Morceaux choisis :

"[...] Je pense par exemple à la campagne lancée par Ralph Nader (défenseur bien connu des consommateurs qui a réussi à faire retirer une voiture dangereuse produite par General Motors) et au procès que mène le DoJ (Department Of Justice, une institution fédérale) contre Microsoft en ce moment. Je pense surtout à la surprenante réaction du public américain aux sondages sur Internet : une majorité écrasante soutient le DoJ, et cela même quand le sondage est réalisé par des entreprises comme CNN qui sont résolument pro-Microsoft dans leurs articles (sondages dans CNN, et même dans ZDnet, qui a bloqué arbitrairement le sondage à une date fixée et ne l'a affiché qu'après de nombreuses lettres de protestation).
Par contre, notre public à nous est bien loin de se réveiller : bercé par la voix douce du conformisme ambiant, il s'endort de plus en plus dans les bras de Microsoft. Il rêve d'un monde joyeux où un grand philanthrope distribue à tous les écoliers de France des copies gratuites de Windows 95, dans le seul but de les aider à rattraper leur retard technologique; il sourit en pensant aux écrans bleus pleins de messages rassurants qui expliquent comment le programme machin à provoqué l'exception bidule dans le module truc non pas par la faute de Windows, bien entendu, mais par celle du programme; il dort heureux sans se demander pourquoi un ordinateur bien plus puissant que celui qui a servi à envoyer des hommes sur la lune, et à les ramener vivants, n'est pas en mesure de manipuler correctement un document d'une centaine de pages quand il est équipé par ce Microsoft Office qui fait la joie de tous nos commentateurs. [...]"

Rater un train et vivre heureux (par Roberto Di Cosmo, encore !, publié dans Libération)
Une version courte du précédent article.

"Le texte «Piège dans le cyberespace», qui détaille la stratégie hégémonique de Microsoft, a été consulté près de 30 000 fois sur le Web en trois semaines. Son auteur, Roberto Di Cosmo, enseignant à l'Ecole normale supérieure, analyse ce «piège» pour «Libération»."

From MSWord to MSWorld: How Microsoft is Building a Global Monopoly
A NetAction White Paper

 Manoeuvres de Microsoft en France

OPA de Microsoft sur les Universités ? (par SPECIF, Société des Personnels Enseignants et Chercheurs en France)

"Microsoft France a fait parvenir la troisième semaine de mars 1998 une proposition de contrat pour que les étudiants en informatique puissent acquérir la certification Microsoft pendant leur formation. Un certain nombre de termes de ce contrat sont jugés par Specif comme incompatibles avec la déontologie de l'Université française."

Voir aussi :

13 mai 1998 : l'Éducation Nationale réagit

Date: Wed, 13 May 1998 11:01:20 +0100
From: Couraud Marc <marc.couraud@education.gouv.fr>
Subject: Microsoft

Voici le texte de la lettre signée par le directeur de la technologie à
l'attention des directeurs d'IUT, des présidents d'université et des
recteurs d'académie.

"Des propositions ont été faites récemment par la Société Microsoft à un
grand nombre d'établissements d'enseignement supérieur.

Elles concernent la signature d'un protocole d'accord relatif au programme
de certification Microsoft pour les étudiants (MCP).

Je tiens à vous informer que la Société Microsoft ne peut en aucun cas se
prévaloir d'un accord avec l'éducation nationale sur ce programme précis.
En effet, la convention signée entre le ministère et la Société Microsoft,
dont vous trouverez copie jointe, est une convention cadre qui prévoit que
tout projet s'inscrivant dans cette convention doit être examinée et
validée par un comité de pilotage commun et faire l'objet d'une convention
particulière.

Au cas où vous souhaiteriez des informations complémentaires, vous pouvez
prendre contact avec les services de la direction de la technologie."

Pourriez-vous diffuser largement cette information.

Marc Couraud

Mais que cache donc l'accord entre France Télécom et Microsoft ? (René Trégouët, Sénateur)

Extrait du rapport du sénateur Trégouët, publié le 8 avril 1998 sur le site web du Sénat. (Tome 1 ; Tome 2 du rapport) : Des pyramides du pouvoir aux réseaux de savoirs

Voir aussi :

à propos de Compétences 2000
Microsoft favorise l'adoption des nouvelles technologies en France en lançant l'initiative "Compétences 2000 "

 Microsoft et l'enseignement supérieur

The Chronicle of Higher Education (en anglais)
É-di-fiant

 La Presse en parle

Microsoft contre la Justice (dossier des cahiers multimédia de Libération)
Un dossier complet avec des pointeurs à ne pas manquer. Exemples :
  • Mr Gates va au sénat
  • Bill Gates, l'ami gênant
  • Tokyo s'en prend à Gates
  • Microsoft condamné a la concurrence

Microsoft, monopole du prochain siècle (par Ralph Nader et James Love)
Cité dans le monde diplomatique, novembre 1997.

Il est temps de condamner les méthodes de Microsoft (par Mitchell Kertzman, CEO de Sybase)
Cité dans 01 Informatique, novembre 1997.

Les sirènes du multimédia à l'école (par Philippe Rivière, dans le Monde Diplomatique -avril 1998)

"INVITÉE par M. Dominique Strauss-Kahn, le 3 février, à «une collaboration très étroite » en matière « de recherche et de formation», la firme de M. Bill Gates vient de lancer l'opération «Compétences 2000», en direction de l'éducation nationale. Ce programme de formation aux technologies Microsoft, doté de 30 millions de francs, est l'illustration caricaturale des pratiques commerciales de cette société. Les logiciels d'aide à l'enseignement, dont l'intérêt pédagogique reste à démontrer, sont-ils le cheval de Troie des marchands dans l'école ? [...]"

Compilation de liens par QuickLinks

Why the decline of Microsoft's power in our industry is inevitable ([120498] ; article en anglais)

" A large segment of both the open source community and the computer trade press seem to have a certain sense of fatalism about Microsoft's control over the industry. According to them, it seems like nothing can stop the giant. No matter what the ingenuity of a new idea or apparent bright outlook for a new firm - a Microsoft copy-cat or buyout is "only a matter of time". I find this somewhat of a disturbing trend, especially the error in judgement on the part of the industry press. Their many years of seeing empires come and go should have taught them better.
In this essay, I've set out to cover three key factors that I believe will lead to a serious decrease in Microsoft's overall industry dominance in the next half decade. [...]"

Voir aussi les articles de LMB Actu :
Imbroglio autour de Microsoft
[140598] Pour mieux comprendre les affaires en cours contre Microsoft en ce mois de mai de 98.

Dossier de dépêches AFP chez Yahoo! France
Microsoft face à la justice américaine [180598]

 Des entreprises contre Microsoft

Caldera contre Microsoft
...ou la dénonciation des ventes forcées. Voir aussi les questions /réponses sur ce sujet.

 Campagnes anti-Microsoft

Campagne de Ralph Nader
Citée dans l'article de Di Cosmo... Dans le même veine, voir le Microsoft Boycott Campaign

Don't Be Soft On Microsoft! (de Netaction)

"[...] American citizens have long valued the entrepreneurial spirit, and nowhere is this more apparent today than in the burgeoning computer industry. Many of today's most successful computer industry leaders started their own businesses. Bill Gates and a handful of other entrepreneurs have achieved spectacular fame and fortune, but there are countless software engineers and hardware entrepreneurs who have developed successful small and mid-sized businesses. Competition among these businesses is the spark that ignites innovation in the computer industry, and it is innovation that brings real choice to consumers in the marketplace. But one company -- Bill Gates' Microsoft Corporation -- has achieved such a dominant role in the global computer industry that it presents a serious threat to further competition, innovation, and entrepreneurship. [...]"

Dites "NON!" aux monopoles
"Boycottez Microsoft. Supportez la compétition et l'innovation."
Campagne pour un Internet libre de Microsoft - rejoignez-nous!

"Imaginez un monde où l'intelligence de votre voiture, maison, bureau, télévision, entreprise sont contrôlées par une seule société. Les infrastructures (câble, satellite) seraient également contrôlés par ladite même société. De même que le contenu, par exemple vos sources d'information et de jeux. Un monde où vous payez des produits via un système bancaire contrôlé par cette société. Un monde où tout est copyright, où l'utilisation de votre ordinateur peut être contrôlée à distance afin de vérifier que vous n'utilisiez pas des produits concurrents ou des photos dont les droits sont exclusivement détenus par cette société. Un monde où votre entreprise est obligée d'utiliser uniquement les produits de cette société afin de rester compatible avec vos correspondants.[...]"

Manifeste Anti-Microsoft

"Parce que nous en avons assez du déni d'information dû au public,
Parce que nous voulons des entreprises innovantes, concurrentes et créatrices d'emplois,
Parce que nous voulons un choix de produits compatibles, [...]"

 Quelle alternative possible à Microsoft, alors ?

L'informatique sans Microsoft

C'est possible (souhaitable ?), preuves et démonstration à l'appui.

Des logiciels libres à la disposition de tous (par Bernard Lang)

"C'EST de la recherche publique (militaire et civile) que sont nés le réseau Internet, en 1969, et la Toile, en 1989, et c'est la richesse de contributions bénévoles, associée à un certain esprit de partage, qui en a fait la vitalité. Ces technologies, initialement « ouvertes », ont été en partie captées par une poignée d'industriels. Mais cette concentration ne bride pas la créativité de programmeurs bénévoles, qui développent, souvent en marge de leur « vrai travail », toute une galaxie de logiciels. Paradoxalement, cette production délibérément extérieure à l'économie de marché est la seule à même de menacer l'hégémonie de la société Microsoft, car une utilisation astucieuse du droit d'auteur l'installe durablement dans le domaine public."

Linux-Center
Le site de référence : "Le projet Linux Center est un index thématique de pages Web consacrées au système d'exploitation Linux, à ses applications et plus généralement au logiciel libre"

 Microsoft et BSA, main dans la main ?

Avertissement : "dossier dans le dossier", cette section tente d'instruire l'information relevée dans Courrier International [mai 98] selon laquelle Microsoft utiliserait BSA pour contraindre des entreprises à acheter des produits Microsoft. Voici le message à ce sujet d'un internaute vigilant :

Lu dans Courrier International :

Selon Mother Jones, il semblerait que Microsoft utilise une association
professionnelle de l'industrie du logiciel "pour contraindre les sociétés
étrangères à acheter des produits Microsoft et seulement ceux-ci". La
stratégie est la suivante : l'association professionnelle Business Software
Alliance (BSA) repère les entreprises étrangères qui piratent les programmes
informatiques, puis engage des poursuites judiciaires ; l'entreprise
américaine propose ensuite à ces sociétés qui ont été prises la main dans le
sac d'abandonner les poursuites judiciaires si elles signent des contrats
d'exclusivité avec elle. La BSA est financée par les principaux fabricants
de logiciels mais "semble être alimentée principalement par Microsoft".
Exemple : en 1995, la compagnie nationale de téléphone uruguayenne, Antel,
est accusée par la BSA de pirater des programmes informatiques de Microsoft,
Novell et Symantec, pour un montant de 100 000 $. A l'automne 1997, la BSA
abandonne soudainement les poursuites judiciaires, à la demande de
Microsoft. Selon le responsable des technologies de l'information d'Antel,
l'affaire a bel et bien été classée grâce à la signature d'un "accord
spécial" avec Microsoft stipulant que tous ses logiciels seraient remplacés
par des produits Microsoft.

L'article de MotherJones à la source de cette information (en anglais)
Cet article date de janvier-février 98. Il y est précisé que Novell et Lotus comptaient à cette époque quitter BSA en ce qui concernait les activités Asie et Amérique du Sud, le départ de Novell dû en partie à cette affaire uruguayene (il n'y a cependant apparement aucune annonce de ce type sur les sites web de Lotus ou de Novell). Et cette affaire n'est pas la seule présentée dans l'article.
La réponse conjointe de BSA et de Microsoft (publiée dans MotherJones, pour le numéro de mars-avril 1998)
(en anglais). La réponse de Microsoft, puis celle de BSA, puis le commentaire de l'auteur de l'article original dans MotherJones (le reste de ce document est le courrier des lecteurs sur d'autres sujets).

 Divers

Microsoft et Hughes se retirent du plan CETI [160498]
Microsoft et Hughes Space and Communications se retirent du projet de coopération avec les Universités d'État de Californie, laissant Fujitsu et GTE seules pour mettre en place un réseau à très haut débit connectant les 22 campus californiens. Les enseignants et les étudiants concernés avaient dénoncé depuis le début ce qu'ils considéraient comme une OPA industrielle sur une institution publique.

Windows98 plante durant une démo au Comdex ! [200498]
Bill Gates affronte publiquement un bug de Windows 98 lors d'une démonstration au Comdex, prouvant ainsi au grand soulagement de tous que Windows 98 est backward compatible... Voir aussi :

Les ratages de l'interface graphique de Windows95 (en anglais) [300498]
Liste très complète montrant toutes les inconsistences de l'interface graphique de Windows95. Et vous arrivez à vous en sortir malgré tout ça ? (liste établie par des professionnels de l'interface graphique.

Tous les moyens sont "bons" pour Microsoft... [060598]

"Scandale : Microsoft voulait influencer des enquêteurs qui préparaient un recours contre elle dans plusieurs états américains, révélait Le Los Angeles Times il y a quelques semaines.Une de ses principales firmes de relations publiques, Edelman Public Relations, orchestrait une gigantesque campagne d'appui au Patron. On aurait fait croire que des citoyens ordinaires envoyaient des lettres dans les pages d'opinions...."

Microsoft et l'accès aux données personnelles (en provenance de MotherJones, janvier 98, en anglais)
Un voyage initiatique dans le discours de Microsoft à propos de l'accès aux données personnelles de l'utilisateur des produits Microsoft et du visiteur des sites Web estampillés Microsoft.

(dernière mise à jour le ) - webmestre@iris.sgdg.org