IRIS info - débats / communiqués

EDRI et AK Vorrat demandent à l'Union européenne d'abroger la directive « rétention de données »


Communiqué d'IRIS - 1er décembre 2009


Dans un communiqué de presse publié ce jour, deux organisations de défense des libertés, l'association européenne EDRI (European Digital Rights) et le groupe de travail allemand sur la rétention de données (AK Vorrat) appellent l'Union européenne à abroger la directive de 2006 sur la rétention des données de communication (2006/24/EC). Dans l'éventualité où cette directive ne serait pas abrogée, ces organisations de défense des libertés demandent que la directive soit amendée afin d'introduire un droit de retrait (« opt-out ») permettant aux État membres de décider s'ils souhaitent ou non imposer la rétention des données de communication au niveau national.

« EDRI et ses membres mènent des campagnes depuis plusieurs années contre cette directive, sur la base du fait qu'une telle rétention de données est nécessairement un acte arbitrairement intrusif. Les données de communication sont bien plus que de simples journaux de communication comme dans le cas de la téléphonie fixe, révélant à qui et quand nous avons téléphoné. Les données de trafic permettent maintenant de produire de véritables cartes des relations interpersonnelles, des activités et des intentions des personnes », rappelle au nom d'EDRI la présidente d'IRIS, Meryem Marzouki. « Avec la mise en place croissante de bases de données massives au niveau national, et les projets actuels tendant à leur interopérabilité au niveau de l'Union européenne et à leur plein accès pour des objectifs de police, la directive sur la rétention des données ouvre la voie à de futures extensions de finalités, où des données auparavant collectées pour les besoins de la fourniture d'un service deviennent utilisées pour la surveillance des citoyens et leur control social, quand il ne s'agit pas d'objectifs de renseignement. Cela n'est pas acceptable dans une société démocratique, et il faut y mettre fin immédiatement ».

Lire l'intégralité du communiqué commun de EDRI et AK Vorrat:
- En anglais : http://www.vorratsdatenspeicherung.de/content/view/343/79/lang,en/
- En allemand : http://www.vorratsdatenspeicherung.de/content/view/343/79/
(la version française suivra)

À propos d'EDRI :
European Digital Rights (EDRi) est une association européenne regroupant des organisations de défense des droits civils, dont l'objectif est la protection de la vie privée et des libertés des citoyens dans la société de l'information. L'association française IRIS est membre fondateur d'EDRI.
Site web et informations de contact : http://www.edri.org

À propos d'AK Vorrat :
Arbeitskreis Vorratsdatenspeicherung (AK Vorrat) est une coalition allemande au noveaua national qui mène campagne contre la surveillance généralisée et en particulier contre la rétention indifférenciée des données de télécommunications et autres données de comportement.
Site web et informations de contact : http://www.vorratsdatenspeicherung.de

Contacts :
- IRIS (Imaginons un réseau Internet solidaire) - www.iris.sgdg.org. Meryem Marzouki, contact@iris.sgdg.org, tel: 01.44.74.92.39

(dernière mise à jour le ) - webmestre@iris.sgdg.org